Siham Bouhlal

Jacky Essirard

Emmanuelle Bessot


Crédit : Michel Durigneux
Crédit : Michel Durigneux

Siham Bouhlal est une romancière, poète et médiéviste née à Casablanca dans une famille originaire de Fès et installée en France depuis vingt-sept ans.

Titulaire d’un doctorat en littérature de l’Université Paris-Sorbonne, elle se consacre à la traduction de textes médiévaux. L’art de vivre, le fonctionnement de la société arabo-musulmane classique, la pratique d’un certain islam "ancien" restent ses sujets de prédilection. La question de l’amour courtois, du corps et de l’acte amoureux dans son ensemble demeurent aussi une obsession chez elle.

Réputée pour son écriture charnelle et sensuelle, elle  s’est avant tout fait connaître par ses recueils de poèmes maintes fois salués : Corps Lumière, publié chez Al Manar, a été nominé pour le prix Max Jacob, tandis qu’Étreintes, du même éditeur, fut en lice pour le prix Alain Bosquet en 2012.

Siham Bouhlal  a à son actif plusieurs beaux livres en collaboration avec des peintres de nationalités et d’horizons différents, dont le dernier en date est  Le Revers du Monde  (Al Manar) avec le graveur japonais Mikio Watanabé.

Né en 1949, Jacky Essirard est l’un des fondateurs du salon de la petite édition de Quimper, en 1990.

Installé à Angers depuis 1996, il a été président de l’association “le Chant de Mots” de 2000 à 2010, puis président de la MIEL (Maison Internationale des Écritures et des Littératures), créée en 2011 pour organiser près d’Angers des résidences de poésie et des rencontres avec des auteurs contemporains.

Peintre et graveur, il a illustré dans des livres d’artistes les textes d’Eugène Guillevic, Bernard Noël, Jean-Claude Schneider, Antoine Emaz, James Sacré, Valérie Rouzeau, Gérard Titus-Carmel, Paul-Louis Rossi, etc. Il est responsable d’une petite maison d’édition, “L’Atelier de Villemorge”, à Angers.

Jacky Essirard a publié des nouvelles dans des revues (Harfang, Écrits du Nord) et deux recueils de poésie : “La Paume Offerte” (Éd. le Chat qui Tousse) et “Corps sans Parole” (Éd. Collodion), avec le soutien du CICLIC.

En mai 2016, il publie son premier long récit aux éditions Yovana : “La Solitude du Quetzal”.

46 ans, mariée, trois enfants, diplômée d’Etudes Approfondies en Sciences Humaines (intitulé officiel : « Méthodes et techniques nouvelles en Sciences de l’Homme, option Sociologie »), Emmanuelle Bessot a choisi à la fin de ses études de se consacrer à sa vie de famille.

Elle est également bénévole dans le cadre associatif (secrétaire puis présidente d’une association de loisirs), et au service de sa commune (conseillère municipale) en Franche-Comté. 

 


Christine Gilliet

Christine Gilliet est une auteure franco-canadienne résidant au Québec, en Haute-Côte-Nord.

Laurence Holvoet

Crédit : Marc Ossorguine

Laurence Holvoet traduit depuis l’anglais et l’espagnol. Née en 1965, une longue enfance en Cotentin, des études éparpillées par la curiosité, une vie professionnelle tout aussi variée, des lieux de vie qui ne le sont pas moins, des ami·e·s, un compagnon, trois fils, et une chatte pour compagnons de vagabondage, voilà tout ce qui constitue jusqu'à aujourd'hui son parcours…

Darío Jaramillo Agudelo

Crédit : Nicolás Ordóñez

Poète colombien récompensé en 2017 par le Prix National de Poésie de Colombie, Darío Jaramillo Agudelo (né en 1947 à Santa Rosa de Osos, province de Medellín) est un écrivain multi-talents. Auteur de sept romans, de huit recueils de poésie, de quatre livres pour enfant, d’essais, de critiques littéraires et d’œuvres inclassables, il explique que l’écriture est la seule chose qui l’intéresse réellement. « J’écris parce qu’avec les mots, je rêve, j’hallucine, parce que je franchis d’autres seuils ». D’après Melissa Serrato Ramírez, journaliste, « les obsessions les plus intimes de son œuvre [sont] le je multiple, l’absence, le corps, la peau, la musique, le silence, le travail de l’écriture, la parole et l’univers des émotions amoureuses et érotiques ».

Les Éditions Yovana sont très fières d’être les premières à le publier et le faire découvrir en France.


Marie-Laure de Noray-Dardenne

Sociologue et écrivain, Marie-Laure de Noray-Dardenne travaille sur l’aide au développement en Afrique et sur le discours interculturel. Depuis plus de vingt ans, elle partage sa vie entre l’Afrique et la France, notamment le Mali, où elle a séjourné sept ans. Elle collabore régulièrement avec des organismes de recherche et de développement, et participe à des réalisations cinématographiques.

 

En tant qu’auteure, Marie-Laure de Noray-Dardenne s’attache à relater des réalités humaines africaines en se calant au plus près sur la parole et les préoccupations quotidiennes locales.

Portraits, histoires de vie, témoignages, scènes de vie émaillent une approche autant littéraire que sociologique.

 

A vrai dire : sentimentale.