Des récits pour vagabonder, s'évader, découvrir des cultures & des modes de vie...


-NOUVEAUTÉ -

N'OUBLIE PAS IRMA

Hélène Honnorat

 Jakarta, 1995. La ville est en pleine ébullition à l’approche du cinquantenaire de

l’Indépendance.

 

Léo, directeur des cours au Centre franco-indonésien depuis plus d’un an, mène une vie tranquille dans sa vaste demeure, sur laquelle veillent ses domestiques.

 

Dans le quartier de Glodok, Meng fait naître de ses mains expertes des replicas, ces offrandes funéraires de papier dont les Indonésiens d’ascendance chinoise font grand usage. Observateur admiratif, Léo devient bientôt un client puis un proche de l'artisan. Et de sa belle-soeur Irma, étudiante assidue au Centre.

 

Les ennuis commencent au moment où Léo accepte d’héberger temporairement Quentin et Estelle, un jeune diplomate et sa femme tout juste débarqués de Paris. Léo perd d’un coup sa tranquillité et son sommeil : Meng, qui avait disparu, est retrouvé vidé de son sang, affreusement mutilé. Il s’agit de découvrir non seulement qui l’a tué, mais aussi à qui s’adresse le message menaçant : « N’OUBLIE PAS IRMA »...

 

Que faire de ces colocataires encombrants et zélés dont l’arrivée coïncide avec la sordide disparition ? La mort de Meng a-t-elle un lien avec la grande Histoire, celle qui voit régulièrement resurgir des vagues de violences anti-Chinois dans l’archipel ? Léo doit-il protéger la jeune Irma ou se protéger d’elle ?




ÉTÉ 70

Jacky Essirard

Écrire pour redéfinir les contours d'un voyage fondateur

 

Après une opération bénigne, Vincent profite de sa convalescence pour s’occuper d’une blessure ancienne mal cicatrisée. Il écrit le présent, celui d’un homme de soixante ans, et le passé de celui qu’il a été à vingt ans. Il revisite l’été 70, son séjour aux Pays-Bas où il alla enterrer un amour avorté — une liaison épistolaire de deux années qui s’était achevée brutalement. Il était parti malgré tout, jouant l’amitié, acceptant l’absurde au gré de ses découvertes.

 

Quarante ans plus tard, Vincent recoud à petits points l’épisode clé de sa vie affective. Les photos parlent. Il rouvre la plaie sans nostalgie ni douleur. L’examine avec humour à la recherche d’un souvenir clandestin sous l’oeil de Margot, la compagne d’aujourd’hui.

 

D’une plume légère trempée dans une encre dense d’émotions, Jacky Essirard nous brosse dans ce second roman un tableau très personnel de cette saison aux accents mythiques : l’été 70.


BAMAKO, LÀ

Marie-Laure de Noray-Dardenne

Un voyage sans boussole dans Bamako à coeur ouvert

 

Jeune étudiante, Ina quitte Paris pour trois mois. En poche, l’adresse de la tante d’Oumar, son charismatique professeur à l'université. Ici, à Bamako, son nom sera désormais Ina Keita. Elle vagabonde, d’abord lentement, comme on s’éveille à un monde nouveau, se perd au gré d’un jeu de l’oie pour mieux apprivoiser la capitale. Sa mission : écrire, tout simplement, puis poster des fragments de sa ville natale à l’énigmatique Oumar. Des portraits et des bribes de vécu. Voguant de rencontres en découvertes, d’émerveillements en désillusions, Ina s’attachera tout autant à Bamako qu’à son erratique correspondant.

 

Portraits de la jeunesse malienne, tableaux d’une cité entre modernité et tradition, récits de ses couleurs, de ses senteurs… En se faisant l’écho de la ville, l'héroïne se métamorphose, trouve sa voie et choisit sa vie. Le lecteur y trouvera lui aussi son  chemin : une invitation au voyage, vers une Afrique sans fard.

 


MÉCANIQUE D'UN HOMME HEUREUX

Darío Jaramillo Agudelo

Les mémoires d'un "meurtrier heureux" en plein coeur de la bonne société de Bogotá

 

Tomás, ingénieur à la retraite, mène une vie bourgeoise à Bogotá. Il est de ceux qui ont eu la chance d'allier métier et passion. La mécanique est son royaume. Sa femme Regina, quant à elle, a régné en maître sur leur vie de famille.

Abordant sereinement la dernière partie de son existence, notre narrateur le dit sans fard : c’est un homme heureux. En rédigeant ses mémoires, il nous livre l’ingrédient clé de sa recette toute personnelle du bonheur : l’élimination pure et simple de sa femme.

 

Mécanique d’un homme heureux est une ode délicieuse à la mauvaise foi et à la perfidie. Darío Jaramillo excelle dans l'art de nous rendre complices de raisonnements justifiant l’injustifiable.

 

Et vous ? Serez-vous aussi l’avocat du diable ?

 


CELUI-QUI-DOUTE

Emmanuelle Bessot

Hommage à la culture lakota et troublante enquête anthropologique sur nos origines, Celui-qui-Doute nous entraîne dans une épopée haletante à travers les continents et les âges.

« Malheureusement, il m’est impossible de devenir un fils du Peuple Bison tant que je serai incapable de croire en Wakháŋ Tháŋka. Mais comment faire pour me convaincre de sa réalité ? Comment avoir la preuve incontestable de son existence ? 

En fait, c’est très simple, et c’est pour cela que je suis là aujourd’hui : s’il existe, lui seul peut connaître la solution à une question dont personne n’a encore trouvé la réponse.

Alors, dis-moi, thuŋkášila, dis-moi comment, ou plus exactement pourquoi un primate est-il un jour devenu l’Homme ? »

 

Wakháŋ Tháŋka saura-t-il dénouer ce mystère ?

 

Embarqués dans le monde onirique du héros, nous découvrons la richesse et la spiritualité des Lakotas, leur histoire, passée et présente, leur vision du monde ; nous égrenons au fil de cette quête doutes, peurs, espoirs et injustices ; au passage, nous revisitons l'histoire de l'Homme pour découvrir une surprenante théorie de l'évolution humaine...

 


EMPREINTES

Christine Gilliet

Entre prose, poésie et illustrations d’inspiration calligraphique, cet ouvrage ouvre une fenêtre sur la beauté silencieuse du Sahara, et rend hommage à un rallye à nul autre pareil.

 

Erg. Reg. Traversées. Bivouacs. Dunes immenses. Enfants du désert.

 

Munie de son arc à voyages, Christine Gilliet avait depuis longtemps le rêve du désert en ligne de mire. À sa propre surprise, c’est d’abord sur quatre roues qu’elle en découvrira les multiples beautés.

 

D’une étape à l’autre, d’émerveillements en fines observations, nous suivons le parcours du Trophée Roses des Sables à travers le regard singulier de l’auteure, fervente haïkiste et copilote.

 

Entre prose, poésie et illustrations d’inspiration calligraphique, cet ouvrage ouvre une fenêtre sur la beauté silencieuse du Sahara, et rend hommage à un rallye à nul autre pareil.

 


LA SOLITUDE DU QUETZAL

Jacky Essirard

Une rupture amoureuse. Un départ précipité. Provoquer le dépaysement. Ce sera le Guatemala.

 

Une rupture amoureuse. Un départ précipité. Provoquer le dépaysement. Ce sera le Guatemala.

 

Qu'espérer d'une telle entreprise ? Tempérer la douleur en accumulant les kilomètres au compteur ? Tester l'effet de la médecine indienne sur les affections du coeur ? Renaître à soi au détour d'une ruelle chamarrée ?

 

La terre des Mayas déploie tous ses charmes, mais l'Aventure, elle, n'est pas au rendez-vous.

 

Reste le subtil compagnonnage littéraire d'Henri Michaux – et ce carnet écrit dans l'urgence, témoin opiniâtre d'une escapade insensée.


ET TON ABSENCE SE FERA CHAIR

Siham Bouhlal

"Qui se souviendra de ces moments si je ne le fais pas ?"

 

Le premier roman de Siham Bouhlal nous fait voyager autour des thématiques universelles de l'amour, du deuil et de la nostalgie.

 

L'auteure nous livre ses sentiments, bruts, fruits d'un vécu, d'un amour passionné et d'une blessure à jamais ouverte. Avec l'issue tragique comme axe d'une narration magistrale, Siham Bouhlal nous plonge dans l'intimité de sa relation fusionnelle avec feu Driss Benzekri, personnalité politique marocaine de renommée internationale, homme follement aimé avant tout. Elle nous livre bien davantage qu'un chant de tristesse ou qu'un cri de colère contre l'injustice fondamentale de sa perte : son intolérable deuil s'entremêle à la chronique poétique, sensuelle et envoûtante d'un amour qui déplaçait les montagnes.